On peut s’en douter, j’aime la couleur, et j’aime quand ça claque, sur le papier, les vêtements, les accessoires… et aussi dans mon assiette ! Si en plus ce sont des légumes, c’est encore mieux.

Le légume coloré aujourd’hui à l’honneur est la patate douce. Légume ou féculent ? A vrai dire, je n’en sais rien. Salé ou sucré ? Les deux ! La patate douce est assez peu consommée en France métropolitaine et c’est bien dommage… Par contre, si vous allez vous promener du côté des blogs et sites anglo-saxons, vous trouverez des recettes à foison. Bon, ok, il faut traduire… mais ça en vaut la peine : c’est très bon, plein de vitamines et de fibres, on peut l’accomoder de mille et une façons (aucune exagération), et sa belle couleur orange donne le sourire ! 

P1050156P1050157P1050159  P1050158

Pas convaincus ? C’est pourtant très facile à cuisiner… le secret est de contrebalancer le côté sucré avec un peu d’acidité.

La recette : salade tiède de patates douces et poivrons
(pour 4 personnes)
3 patates douces de taille moyenne
1 beau poivron rouge
1 oignon (rouge ou autre), 1 pieds de cive et/ou quelques tiges de ciboulette
3 brins de thym
Vinaigre balsamique, Huile (olive ou autre), Sauce soja

Comment procéder ? Peler les patates, les couper en tranches épaisses (2cm), puis encore en 2 ou en 4 selon leur taille, pour obtenir de grosses bouchées. Détailler le poivron en lanières. Peler l’oignon et le couper en gros quartiers.
Assaisonner une tôle (du four) d’un filet d’huile, sel et poivre. Disposer les patates douces, puis les poivrons et les oignons. Arroser d’huile, saler, poivrer, et parsemer de thym.
Enfourner à 180°C pour 30 à 45 minutes, en retournant les patates à mi-cuisson. Elles doivent être tendres, un peu dorées / caramélisées.

Pendant la cuisson, préparer l’assaisonnement : 2 cuillères à soupe de vinaigre, 1 de sauce soja, 1 ou 2 d’huile. Si vous en avez, un filet de sauce teriyaki sera le bienvenu. Ajouter un peu de ciboulette, et une pincée de piment pour réveiller le tout.

Transvaser les légumes dans un saladier, assaisonner et goûter : il faut un peu d’acidité sinon l’ensemble sera douceâtre, au besoin ajouter du vinaigre. Parsemer de cive émincée et servir tiède.

On peut changer plein de choses : ajouter du gingembre dans la sauce, remplacer le poivron par du piment, ajouter de la fêta, remplacer le vinaigre par du citron… tant qu’il y a de la couleur !