La pâtisserie demande rigueur et précision… deux qualités qui me manquent ! Voilà pourquoi mes macarons craquellent et collent au papier cuisson : je prends souvent parfois des libertés avec la recette.

Récemment j’ai bricolé ces petites tartelettes (sans recette, comme ça on ne pourra pas m’accuser de ne pas suivre les proportions…). Je me suis forcée à peser les ingrédients, au cas où le résultat soit à la hauteur et que je veuille en refaire.

P1070474
Désolée pour la photo médiocre… l’appareil photo est arrivé trop tard !

Pour 4 belles tartelettes
La base :
- 45g de farine + 1 cs (voir note 1)
- 40g de noix de coco râpée + 1cs
- 35g de beurre
- 1 jaune d’oeuf
- 30g de sucre
Mélanger la farine, la noix de coco, le sucre et une pincée de sel. Incorporer du bout des doigts le beurre froid coupé en petits morceaux. Ajouter enfin le jaune d’oeuf et amalgamer le tout.
Répartir la préparation dans 4 cercles à pâtisserie, bien tasser.

Le croquant coco :
- 20-30g de noix de coco râpée
- 20-30g de sucre
- 2cs de blanc d’oeuf
Mélanger la noix de coco et le sucre. Ajouter un peu de blanc d’oeuf pour “mouiller”, jusqu’à obtenir un sable humide. Répartir sur les fonds de tarte, bien tasser et enfourner pour 10 minutes à 190°, puis 5-10 minutes à 175° jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

La mousse :
- 78g de chocolat
- 80g de crème liquide
- 2 cs de cacao amer
- 2 blancs d’oeuf + le reste du croquant
Porter la crème à ébullition, ajouter le chocolat en morceaux et lisser. Tamiser le cacao, bien mélanger. Monter les blancs en neige avec une pincée de sucre, puis les incorporer délicatement à la crème.

Dresser les fonds de tartelette sur une assiette (en conservant les cercles). Couvrir de mousse au chocolat, puis réfrigérer quelques heures. Servir avec une houpette de crème chantilly pour les gourmands… et quelques fines lamelles de gingembre confit pour les gourmets.

Note 1 : Chassez le naturel, il revient au galop : j’ai par moment rajouté une cuillère de ci et une pincée de ça sans les peser…

Note 2 : la prochaine fois, je ferai davantage de mousse, à vue de nez 1/3 de plus.

Note 3 : pour cet essai, j’ai réfrigéré les tartelettes 1h. La prochaine fois, je les laisserai plus longtemps – cela dit la base risque de ramollir. J’essaiera probablement de faire la mousse la veille ou le matin pour le soir, et le montage 1h avant de servir afin que la croûte reste croustillante.

English-ish
To bake pastry, you should measure all ingredients very accurately – something I am not very good at. I still give it a try… and when I’m feeling lucky I even make up my own stuff. This time I endeavored to write the recipe along the way, in case the output was good (and good it was!)

P1070473

Feeds 4
For the crust:
- 45g flour + 1 tbsp (see note 1)
- 40g dry coconut + 1tbsp
- 35g butter
- 1 egg yolk
- 30g sugar
Mix all dry ingredients with a pinch of salt, then blend in the butter cut into small pieces. Add in the egg yolk and knead quickly to combine. Split in 4 equal parts and squish it into 4 baking rinds. 

Coconut crunch:
- 20-30g dry coconut
- 20-30g sugar
- 2 tbsp egg white
Mix all dry ingredients, and gradually add egg white so that the mixture has the texture of wet sand. Spread and push into the baking rings, on top of the crust. Bake for 10 minutes at 190°, then 5-10 minutes at 175° or until the crust is nice and golden.

Mousse :
- 78g dark baking chocolate
- 80g cream (single? double? no idea… mine was liquid full fat cream)
- 2 tsp unsweetened cocoa powder
- 2 egg whites + what remains from the coconut crunch
Bring the cream to the boil, then fold in the chocolate chunks until smooth and shiny. Whip the egg whites with a pinch of sugar until they form peaks, then gently fold into the chocolate cream. 

Place the coconut crusts on a plate, keeping the rings on. Smother with chocolate mousse and keep in the fridge for a couple of hours. Serve with a dollop of whipped cream, or a little shredded candied ginger.

Note 1 : I couldn’t help adding a bit more of this and a pinch of that…without measuring it, sorry!

Note 2 : Next time I’ll make a bit more mousse, probably about a 3rd more.

Note 3 : Here I kept the tarts in the fridge for an hour or so, but the mousse probably needs more. However the crust may soften so ‘d try to make the mousse the day before, but put it on the crust only an hour before so that the crust remains really crunchy.